Du camping l’hiver, tout un défi !

Tente dans la neige

 

Durant mes recherches pour cet article afin de vous décrire le plaisir du camping d’hiver, je me suis aperçu que ce n’était pas une activité de tout repos. Alors que tout ce que j’ai lui vantait le camping hors saison, non sans donner de précieux conseils, ils m’ont convaincu que j’aime bien le camping d’été! Je vais quand même tenter de vous guider dans cette activité qui demeure tout de même populaire (c’est quand même le tier de notre année, ici au Québec)!

Durant mes recherches pour cet article afin de vous décrire le plaisir du camping d’hiver, je me suis aperçu que ce n’était pas de tout repos.

L’équipement

Si on veut parler d’importance lors de la préparation d’un séjour en camping lors de la saison morte, c’est bien de l’équipement que l’on parle en premier lieu. Ce n’est pas vrai que l’on prépare notre séjour en tente de la même façon que l’été. Sortir en camping l’hiver exige de l’équipement spécialisé. Voici donc une liste non exhaustive de ce que vous devrez apporter avec vous pour bien profiter de votre camping au froid!

• La tente

Vous devrez choisir une tente d’hiver pour bien profiter de votre escapade. Ce type de tente a moins de moustiquaire (qui en a besoin en hiver!) afin de conserver plus de chaleur à l’intérieur. La toile et les armatures sont également renforcies afin de supporter le poids de la neige. Une autre chose à ne pas oublier est le poids de cette tente. Si, lors de votre randonnée, vous ne dormez jamais au même endroit, optez pour une tente légère, vous callerez moins dans la neige lors de vos déplacements!

• Le sac de couchage

Sacs de couchage d'hiver dans une tente.

Comme la tente, il est impératif de faire le bon choix lors de l’achat d’un sac de couchage. Il vous faudra trouver un modèle ayant une bonne isolation toute en étant léger lui aussi. Certains sacs peuvent convenir à des températures allant jusqu’à -40°C. À vous de déterminer ce qui vous convient. Autres éléments pouvant être pratique pour le sac à couchage sont le sac d’appoint (pour garder votre sac de couchage au sec) et la doublure d’appoint avec revêtement métallique afin de minimiser la perte de chaleur. Pour terminer, n’oubliez pas un matelas de sol ayant une couche isolante pour le confort et pour couper le froid.

• Les vêtements

Tout d’abord, les sous-vêtements! Vous devriez vous tourner vers des sous-vêtements (longs de préférence) qui absorbent et évacuent bien l’humidité afin de rester au sec. Pour la suite, la laine se trouve à être un très bon isolant. Le coton est à proscrire car il évacue mal l’humidité et sèche lentement. Une bonne tuque est de mise car, même si les études scientifiques prouvent que nous ne perdons pas plus de chaleur par la tête que le reste de notre corps contrairement à ce que nos parents disaient, nous ne voudrions pas geler nos oreilles et notre matière grise! Bonnes bottes imperméables, pantalons imperméables et mitaines ou gants imperméables sont tout aussi importants!

• Autres indispensables (entre autres)

Je pourrais vous faire une liste longue comme le bras de choses à apporter lors de vos randonnées hivernales, mais celle-ci devra être adaptée ce que vous voulez faire durant votre séjour. Voici cependant quelques items à ne pas négliger :

  • Pelle en aluminium
  • Allumettes à l’épreuve de l’eau et briquet fonctionnel et allume-feu
  • Piles bien rechargées
  • Lanterne de camping
  • Chauffe-mains et chauffe-pieds
  • Trousse de premiers soins adaptée pour l’hiver
  • Du café ou votre boisson chaude favorite !!!

Endroits où camper

Personnellement, l’endroit le plus loin où je serais porté à aller est la cour arrière de ma demeure !!

Ce n’est pas tout le monde qui partira à l’aventure avec son sac à dos pour visiter les endroits inexplorés de notre belle province ! Les chanceux seront les premiers et certainement les derniers à fouler cette belle neige blanche dans certains endroits éloignés. Personnellement, l’endroit le plus loin où je serais porté à aller est la cour arrière de ma demeure !! Il y a cependant plusieurs endroits prêts à accueillir les plus courageux d’entre vous et nous allons en voir quelques-uns.

• Les terrains de camping

Chose que je ne savais pas (peut-être parce que le camping d’hiver ne m’attire pas une miette), c’est qu’il y a certains campings au Québec qui sont ouverts également l’hiver. Et ici, je ne parle pas de camping avec des résidents annuels.

Selon le site de Camping Québec, il y a près de 30 campings ouverts 12 mois par année pour satisfaire, les campeurs qui veulent pratiquer leur loisir sans relâche. Ces campings se trouvent un peu partout sur le territoire du Québec, de la Gaspésie jusque dans l’Outaouais en passant par la Manicouagan.

Certains campings offrent des tentes « prêt-à-camper » isolées et chauffées, ce qui peut être un attrait pour les gens qui ne sont pas certains de vouloir faire du camping l’hiver mais qui veulent quand même en faire l’essai. C’est comme un milieu entre le camping en tente et le chalet! Le camping Les refuges perchés Mont-Tremblant offre même des cabanes dans les arbres. De toute beauté !!

L’avantage pour ces terrains de camping est que plusieurs se situent dans des régions hautement touristiques. Vous n’êtes donc pas tenu à faire du ski de fond et de la raquette toute la journée comme seule activité (j’entends déjà les adeptes du camping sauvage dire qu’il y a d’autre chose à faire et je vous crois sur parole !!!) pour passer le temps.

• Parcs nationaux

25 parcs nationaux de la Sépaq sont prêts à vous accueillir cet hiver pour pratiquer le camping hors saison.

Ce qui est bien avec les parcs nationaux, c’est que vous pouvez faire du camping qui se rapproche de plus en plus au camping sauvage. Il y a cependant une certaine structure et vous n’êtes pas obligé de monter et démonter votre tente à tous les jours car vous revenez toujours à votre terrain après vos journées de plein air.

Vous pouvez facilement planifier votre séjour à partir du site web de la Sépaq. De plus le prix de terrains est vraiment abordable. Tout comme les terrains de camping privés, la plupart des Parcs offrent le « prêt-à-camper » pour les gens moins équipés. Ces endroits seront donc à privilégier pour les amants de la nature qui aiment y faire des randonnées!

Il existe plusieurs autres endroits pour faire du camping l’hiver. Vous pouvez prendre vos raquettes ou vos skis ainsi que tout votre équipement et partir à l’aventure à peu près n’importe où. Un des avantages est que vous devriez avoir plus de facilité à monter votre tente, le terrain étant moins accidenté avec toute cette neige. Il ne faut cependant pas oublier toutes les règles de sécurité pour passer un bon moment et tenir le danger loin de nous.

Petits trucs

Feu dans la neige

J’ai essayé de trouver ici et là quelques petits trucs qui pourraient vous aider lors de vos sorties hivernales. On ne fait pas cette activité pour se donner trop de misère…..quoique !!!

  • Amenez-vous des pastilles de purification d’eau. Elles peuvent se trouver en paquet de 50 et peuvent être utiles si vous n’avez pas assez amené d’eau. Vous pourrez faire fondre la neige et la décontaminer avec ses pastilles.
  • Prévoyez de vous amener quelque (chaise, couverture, etc…) pour ne pas vous assoir directement sur la neige.
  • Si vous avez un déshydrateur, faites-vous une provision d’aliments déshydratés. Ils sont faciles à apporter et à manger.
  • Avec votre pelle, faites vous un amas de neige qui vous servira de comptoir de fortune pour cuisiner. Cela vous évitera d’avoir trop mal au dos.
  • Faites-vous une liste avant votre départ pour ne rien oublier. Gardez cette liste précieusement et ajoutez-y les éléments manquants pour vos prochaines sorties.

En conclusion

Le camping d’hiver n’est certainement pas pour moi, sauf si je suis en Floride! Cependant, je dois avouer que de plus en plus d’adeptes aiment en faire. Si ce n’était pas du froid, ce dont je suis incapable de tolérer (je sais, c’est toujours plus facile d’en rajouter une couche que d’en enlever à l’infini l’été!), le camping d’hiver m’apparaît tout de même fort agréable avec tous ces beaux paysages et cette tranquillité qui peut sembler absolue en hiver.

Dans un endroit qui nous convient, avec un bon équipement certifié pour nos hivers rugueux, entouré de bons amis tout aussi téméraires que nous, nous pouvons très certainement passer de merveilleux moments et nous faire patienter jusqu’au printemps que la douce température revienne afin de faire du camping d’été!

2 Comments

  • bois de chauffage quebec

    14 janvier 2018 - 16 h 44 min

    C’est bien ecrit et tres informatif, super ! Bon courage

    • aiRVshr

      4 février 2018 - 13 h 31 min

      Merci beaucoup bois de chauffage quebec!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *